Sans titre

Peintre abstrait de l’après-guerre, Robert Bucaille a commencé sa carrière artistique à Cherbourg, où il a étudié à l’Ecole des Beaux-Arts. Ses oeuvres figuratives de jeunesse font place dans les années trente à des dessins et collages surréalistes, qu’il réalise dans le sillage de son frère Max, comme lui installé en région parisienne.

Robert Bucaille ramènera de son emprisonnement en Allemagne quelques oeuvres, aux tonalités sombres, qui témoignent d’une évolution de sa peinture vers l’abstraction.

Après des années d’expérimentations artistiques, Robert Bucaille trouve son propre langage pictural à la fin des années soixante. Empreints de calme et de sérénité, ses tableaux sont construits par la juxtaposition, plus ou moins éloignée, de bâtonnets colorés qui viennent créer un espace mouvant.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer